Rinse France

Découvrez les nouveaux.elles résident.e.s sur Rinse France !

L’équipe de Rinse France revient en force pour sa nouvelle saison, avec une nouvelle fournée de résident.e.s pour 2021 !
Au programme, des légendes de la scène musicale qu’on ne présente même plus, comme Para One, de nouvelles têtes comme Bé, qui partage avec nous son amour pour la musique créole, ainsi que des collectifs à l’instar de l’Union des Collectifs Festifs LGBTQ+.
Notre focus pour cette année ? Nous rassembler en musique, donner une plateforme à des artistes émergent.e.s, et être instigateur de changement à travers notre programmation.

ABDULLAH MINIAWY

Abdullah Miniawy est un artiste égyptien de 26 ans qui ne compte plus les cordes courbant son arc chantant. Connu comme écrivain, chanteur, compositeur, musicien mais aussi acteur, il collabore aujourd’hui, sur scène et sur disque, avec plusieurs artistes de renom allant d’Erik Truffaz à Simo Cell, en passant par le trio allemand Carl-Gari ou encore le danois HVAD.Avant de s’installer à Paris, il y a trois ans, Abdullah Miniawy participe activement aux soulèvements révolutionnaires du Printemps arabe au sein de la jeunesse militante du Caire. À sa manière, il mettra l’artistique au service d’un discours politique dénonciateur et se positionnera en acteur de la défense de la liberté d’expression.

AZU TIWALINE

De la bass music jusqu’à la techno hypnotique, en passant par de l’expérimental, du dub et des musiques traditionnelles ou improvisées, fusionner tous les genres a toujours été une source d’inspiration et un véritable axe de création pour Azu Tiwaline. Cette nouvelle résidence sur Rinse France sera l’occasion de vous faire plonger davantage dans son univers aux multiples contrastes et de vous faire découvrir également plusieurs artistes se nourrissant des mêmes énergies et vibrations. Pourvu que la musique soit sincère et qu’elle nous donne à voyager dans le monde invisible…

BASIC

Basic est un DJ et producteur de musique électronique venant de Saint-Etienne, membre actif du crew Positive Education avec lequel ils développent le Positive Education Festival. Il parfait son style au fil des années. Il puise ses inspirations dans la musique club : bass music, techno, electro, dub, indus, le tout en tentant une approche singulière et originale de ces styles. Une volonté de s’inscrire dans la musique électronique française actuelle.

La sensibilité musicale de Bé s’inspire de l’énergie de sa mère qui ne manquait pas une occasion de transformer le moindre petit événement en une fête inoubliable et des archives de son père Roger Plonquitte, chanteur Guadeloupéen populaire qui œuvrait dans le célèbre groupe antillais “Super Combo” puis “La Galaxy” qu’il a monté dans les années 70. Elle se distingue d’abord comme hôte de goût en recréant la chaleur de chez sa maman dans des soirées dansantes qui plongent Paris dans un paysage digne des bals dans lesquels œuvraient Joséphine Baker et Jenny Alpha. Loin d’être une DJ de plus, dans un milieu résolument masculin, ses sélections éclectiques et enivrantes font la différence.

BRUT.CLUB

Les clubs sont toujours fermés, mais Brut a décidé d’agir pour soutenir la scène DJ et offrir une alternative à toute une jeunesse privée de musique, de danse et de fête depuis de longs mois. Chaque soir, pendant une heure, des DJ se succèdent dans Brut.club pour des mixes inédits et en direct sur la chaîne YouTube de Brut. Au programme : Breakbot & Irfane, Miley Serious, Myd, Piu Piu, Louise Chen, Pedro Winter, Bamao Yendé,Vladimir Cauchemar, Django Django, Boombass de Cassius, Von Bikräv, Maud Geffray & Krampf, Andy 4000, Crystallmess, Paula Povoa Jerge, aamourocean, Ascendant Vierge… Le Brut.club c’est tous les soirs à partir de 20 heures sur https://www.youtube.com/c/brutofficiel

CARLTON

Le boy Carlton, créateur de la Chav-Bass finistèrienne ? Les performances et les updates fréquentes sur Soundcloud de ce membre fondateur de BR|ST ( RIP ) le prouvent clairement. Pas de doute à avoir non plus sur la discipline d’acier trempé avec laquelle il opère : sorties sur les labels DOTM, Eddy Larkin, Fragil Musique, Strike A Pose ou encore Krakzh, déplafonnage en règle lors des soirées Astropolis, Echap, 75021, Concrète et Intra-Muros… Ses sets, il les maîtrise comme une roue arrière en scooter volé devant le bando du rap français des années 90, dont le parking bitumé fissure sous l’effet impitoyable des ondes de la culture anglaise. Sans prévenir, il en profite pour y glisser des interludes noise qui flirtent très dangereusement avec la power electronics, dans une avalanche de feedback et de sirènes plus stridentes qu’un dérapage contrôlé. Skuu ! Dents brisées, dos cassés, peau décollée : dans un siècle, les historiens parleront du survêtement à crocodile brodé comme étant l’uniforme de la Terreur pure !

DÔME

Depuis 2003, Astropolis se fait porte-parole de la jeune scène dynamique et créative du grand ouest, en révélant chaque année une quinzaine de projets par le biais de son tremplin. Ouvert à tou.te.s les artistes du grand ouest, ce tremplin reflète la pluralité des musiques électroniques, croisant les esthétiques et les cultures, et mettant en lumière tout le dynamisme de ce territoire fort d’un tissu associatif et musical extrêmement riche. Une grande et belle famille synthétisant le large spectre électronique, par le prisme de jeunes artistes locaux. DÔME c’est également un sous label d’Astropolis Records depuis l’été 2020 qui a sorti un premier EP avec A-Sim, Unklevon, Théo Muller et Ringard, entre club music déstructurée, electro furieuse et danses solaires et tribales.

IFEOLUWA

En plus d’avoir fondé INTERVENTION, Yewande Adeniran (aka Ifeoluwa) a fait ses preuves en tant qu’artiste aux multiples facettes, DJ, radio host et boss du nouveau label ipaadi. Sa pratique de DJ est régulière à la radio et notamment sur Rinse France, et se concentre sur des sonorités club expérimentales et techno leftfield, reliant les points entre des genres à priori contrastés.

Ifeoluwa travaille également en tant que journaliste musique freelance pour des médias comme Mixmag, The Wire, Insert, gal-dem & VICE.

LISA TSUNAMI

Clermont-Ferrand est un irréductible village au cœur du pays. Non seulement il abrite un des meilleurs clubs de France, le bien aimé 101 Club, mais il est également un sacré repaire d’artistes de qualité. Parmi eux, Lisa dénote par sa fulgurance. Un premier set au 101 en 2016, puis le Vortex : à peine deux ans plus tard, elle fait partie intégrante de cette équipe comme nulle autre pareille et devient résidente et organisatrice des nuits Tsunami. Au cœur du fief natal mais aussi à Lyon, la vague se veut large d’idées et porteuse d’horizons, si bien qu’en 2020 Tsunami Records voit le jour. Côté set, on peut s’attendre également à une déferlante particulière, tant Lisa navigue entre breaks et electro, amenant à ses côtés visions d’abysses et reflets enchanteurs.

MAD BAD TING

Madisen Sowers, plus connue sous le pseudonyme MadBadTing, est l’incarnation d’une génération de millenials aux multiples casquettes. A travers son travail en tant que DJ internationale, styliste ou encore fondatrice de la marque unisexe Très Rasché, elle est en recherche permanente d’une forme d’équilibre au sein de la dualité, et œuvre à détruire les barrières, qu’elles soient liées au genre, à la musique, ou autre. Après avoir développé sa pratique entre Los Angeles, Londres & Paris, elle utilise désormais toutes ces influences pour nourrir sa pratique, et considère ses tracks comme une sorte de bande-son pour son processus de design, reliant les industries complémentaires de la mode et de la musique.

MOOPIE (A COLOURFUL STORM)

Moopie, boss du label A Colourful Storm, nous présente chaque mois 2 heures de musique, créant des ponts entre club cuts, bizarreries expérimentales, sensibilités indie et plus encore. 

PARA ONE

Para One est un artiste multi facettes. Après des débuts de producteur, tout d’abord hip hop puis de musique électronique, Para One a également produit de nombreux artistes parmi lesquels Birdy Nam Nam ou plus récemment le premier disque de Meryem Aboulouafa. Son travail a trouvé la reconnaissance dans le monde du cinéma; il a composé notamment pour la réalisatrice Céline Sciamma, dont le dernier film « Portrait de la Jeune Fille en Feu » a reçu le prix du meilleur scénario au Festival de Cannes et onze nominations aux César 2020. Il est également réalisateur et producteur de nombreux courts métrages, et son nouvel album « SPECTRE: Machines of Loving Grace » tient le rôle de bande originale de son premier long métrage, « Sanity, Madness & the Family ». 

PLURALIST

Né au Royaume-Uni, le DJ et producteur Pluralist se constitue depuis 2018 un véritable arsenal de sons dancefloor. De son vrai nom Will Bowen, il continue sur sa lancée de booking après s’être produit lors d’évènements au côté de Djrum, Hodge, Benton, Eris Drew et Peach malgré le ralentissement général de la scène musicale en 2020, grâce à son oreille sensible capable de mélanger des classiques underground, démontrant toujours une véritable appréciation de la culture grassroots. Son ambition de la diversité au sein de ses sets le mène à toujours s’atteler à produire des atmosphères percussives, et des mutations techno. Au studio, Will suit la même dynamique, et a profité de l’année passée pour sortir de nombreuses releases sur des labels tels que Panel Audio, Control Freak Recordings, & Manuka Records. 

REALITYCHECK

Realitycheck s’inscrit dans la nouvelle génération de DJ et producteurs d’une musique hybride, ses influences se retrouvent dans le large spectre de la musique électronique et au delà, c’est cette même quête du mélange des sonorités, des textures et des rythmiques qui constitue l’essence de son travail derrière les platines. Véritable passionné, éternel enthousiaste à l’idée de dénicher et d’encourager les nouveaux talents qui feront la musique de demain, l’ambition de sa résidence sur Rinse France est de constituer un hub d’émulation, une vitrine permettant de mettre en corrélation les nouvelles générations de Dj et producteurs émergents avec des artistes déjà reconnus et respectés sur la scène internationale.

SPUTNIK ONE

Sputnik One est un producteur et DJ qui associe des rythmes avant-gardistes avec du sound design expérimental, pour créer des compositions dance. L’alias de Jim Richard, Sputnik One est à l’origine d’une musique centrée autour de sons lourds et percussifs. L’artiste basé à Dublin produit des sonorités tactiles et texturées, souvent un patchwork de samples réunis en séquences irrégulières, ponctuées par des rythmiques précises.  En tant que DJ, Sputnik One couvre de nombreux horizons musicaux, tissant sa toile entre broken-beat, techno, jungle et au-delà. Il a fait ses preuves dans des clubs à travers l’Europe et le Royaume-Uni, des performances sur la scène de nombreux festivals irlandais, et dans des mixes en guest spot sur Rinse. Sputnik One s’est inséré dans la scène naissante de music bass-oriented de Dublin, en tant que résident et co-gérant de Woozy, label et organisateur de soirées.

UCF LGBTQ+

L’Union des Cultures Festives LGBTQ+ (UCF LGBTQ+) est une association créée afin de consolider les liens entre les actrices et acteurs culturels nationaux et internationaux du milieu festif, de l’événementiel, du spectacle et plus généralement des arts, ainsi que leurs publics. On les retrouve à l’occasion de leur résidence sur Rinse France pour des discussions, témoignages & débats autours de sujets de société propres à la culture & l’expérience LGBTQ+.

 

Une fois de plus, on vous gâte en sélectionnant la crème de la crème – à retrouver tout au long de la semaine sur les ondes de Rinse France !

Tweet us at @rinsefrance