Rinse France

La playlist de #130e0a

La Playlist de #130E0A

#130e0a est une productrice et DJ qui s’est illustrée par ses sorties sur Earth Plates & Vernacular. À l’occasion de la soirée Rinse France à la Rotonde samedi 12 Octobre, Elle nous a préparé une playlist sous le signe du Fun !

“J’ai fait une playlist autour du mot « fun », pour ne pas oublier qu’on est sur la piste de danse aussi pour déconner, se lâcher et s’aimer les uns les autres. Ne nous prenons pas trop au sérieux.”

Alizée – L’Alizée (DJ Tonka’s Sunny Season Mix) [Zeitgeist]
En boucle dans mon casque depuis 2 semaines ! DJ Tonka est un très grand monsieur de la disco house allemande et chacun de ses morceaux est un shot d’euphorie rempli de mélodies vives et de kicks bien grassouillets. Je l’ai découvert il y a 3 ans grâce à un ex. Comme quoi, l’amour part mais DJ Tonka reste.

Famitsu – On the Run [Hyperboloid Records]
Superbe morceau du LP « Mind Software » sorti sur le label russe Hyperboloid que j’aime beaucoup. Toutes les sorties sont d’extraordinaires hybrides entre electro, footwork, gabber, rap, grime et j’en passe. « On the Run » c’est le genre de son que j’écouterais dans le métro en mode clip où je pars retrouver des potes pour une battle de breakdance sous les ponts du 13ème, vers Olympiades. Avec des néons tout autour et des chaussures à LED pour danser comme en 2015.

DJ Jon Piemel – Escalope Boursin
[Casual Gabbers Records]
Sur l’échelle du fun, Casual Gabberz se situent un peu en dessous du soleil. Hâte de tester le potentiel destructeur d’ « Escalope Boursin » sur un dancefloor qui sent bon le poppers.

PS : est-ce que quelqu’un a fait une version karaoké de ce son ?

Alarido Mongolico – Bitterballen Donder Op
Parce qu’une chanson de happy hardcore avec « boulettes de viande » et  « fromage soufflé » comme paroles ne peut être que réussie. À écouter avec le clip, qui est une oeuvre d’art en soi. (Et pour de vrai : c’était le projet de fin d’études d’un mec des Beaux Arts d’Amsterdam. J’espère qu’il a eu la meilleure note. En tout cas, il a 20/20 dans mon coeur.)

Boomfunk MC’s – Freestyler [Sony]
LA chanson de mon enfance. J’avoue ne pas encore oser la jouer pour ne pas vivre un lourd moment de solitude. Mais si il y a d’autres personnes qui ont un lien d’amour avec ce morceau, manifestez vous, comme ça on loue un petit hangar et on se la passe en boucle. Toute la nuit.

Amerie – One Thing (Murder He Wrote’s 125 Mix)
Autre grande chanson de mon enfance, « One Thing » d’Amerie. Mon moi de 10 ans adorait danser devant la télé en l’écoutant. Du coup, ce remix c’est un petit câlin de mon moi actuel à mon moi du passé.

On trouve, dans le r’n’b des années 2000, un répertoire de voix soul incroyables, et c’est intéressant d’entendre comment elles sont reprises et posées sur d’autres styles de musique. Dans le même registre, je pense à l’edit de Slower de Brandy par Kowton dans « And What ».

Cypher Sanctuary – Yeshua [SHIFR]
Cypher Sanctuary est un artiste russe, co-fondateur du label SHIFR avec Noirmorning – que j’ai invité pour ma dernière émission New East Sounds sur la Sibérie. J’aime la particularité de son univers, entre lumière et chaos, bruits métalliques et voix sibylline. Les sons de son album “Sanctuary” couvrent une large palette d’émotions, avec une qualité de production impressionnante.

DJ Rave In Peace – Locked In The Clouds [Dred Collective]
Dans ce morceau, cette petite voix pitchée sur fond de pads cotonneux, ça provoque une explosion de paillettes dans mon coeur. Je l’ai dénichée sur un V.A. du super label londonien Dred Collective, un terreau fertile pour les amoureux de la bass music sous toutes ses formes.

S4U – Friends
J’aimerais tellement jouer ce morceau en soirée, et qu’on se mette tous·tes à danser en cercle, les un·e·s en symbiose avec les autres. S4U est un duo r’n’b londonien à suivre de très près. Je prépare d’ailleurs une émission 100% chanteuses r’n’b/rap, parce qu’il y a une vraie explosion de meufs talentueuses en ce moment et que ça fait du bien au monde de la musique.

Miriam Makeba – Pata Pata
Une fin de playlist tout en douceur. J’ai entendu cette chanson pour la première fois ce week-end, et wow, elle illumine tous·tes ceux·lles qui l’écoutent. Miriam Makeba est une chanteuse originaire d’Afrique du Sud, connue pour son militantisme contre l’apartheid. Cette musique traduit parfaitement le désir de vivre dans le partage avec de la joie inconditionnelle autour de soi. De la nourriture pour l’âme, en somme.

Tweet us at @rinsefrance