Rinse France

La playlist de La Fraicheur

La playlist de La Fraicheur

Cette semaine, c’est La Fraicheur qui nous a sélectionné ses 10 morceaux préférés du moment !

Vous pourrez la retrouver le 9 décembre au Palais Brongniart dans le cadre de l’InaSound, le festival dédié aux musiques électroniques !

À cette occasion, découvrez son dernier album Self Fulfilling Prophecy ainsi que l’EP de remixes sortis sur InFiné !

Arca – Sinner
J’écoute plus trop de musique, entre celle(s) que je fais et celle(s) que je joue, j’ai de plus en plus besoin de silence. Arca est un des rares artistes contemporains decouverts qui a reussi a faire plier ma distance prise avec l’ecoute de musique.

Nark – Carl’s K Hole
Nark est mon frere / mari / partenaire / ride and die bitch du label et collectif queer de Seattle Bottom Forty, un de mes alliés les plus fideles et je suis tellement heureuse que son premier EP soit enfin sorti sur 2MR, le label de Mike Simonetti parce que ca fait des annees que je joue sa musique et que comme c’est pas sorti, je suis la seule. Et perso je crois pas une seconde a ce desir egoiste du DJ d’etre “le/la seul.e a jouer” qqchose. Le partage est au coeur meme de notre taf et je suis contente de me dire qu’ENFIN ses morceaux vont pouvoir faire vibrer plus de danseurs que ceux dont j’ai la charge. Le sample de Carl Sagan evoquant “this tiny blue dot”, qui met en perspective tous les problemes politiques et humains que l’on experience sur cette planete a l’echelle de l’univers, me parle beaucoup et m’aide a prendre de la distance avec les merdes qui nous assaillent au quotidien et de maniere souvent tres aggressive et gratuite quand t’es une artiste ouvertement politique (yay les trolls et la violence crasse permise par internet..)

La Fraicheur – Renegade (Noncompliant Remix)
Noncompliant a été une des rencontres marquantes des derniers mois pour moi. Dans un sentiment grandissant d’anxiete sociale, l’humanisme, l’honneteté, la simplicité de cet humain engagé et passioné avec qui j’ai de longs echanges sur les synthés, la litterature ou la politique, fait un bien fou. Je suis honorée qu’elle ait participé a cet EP de remix

Debit – Audiacious
Ce track par la productrice mexicaine Debit represente tout ce qu’aime dans l’explosion plus que necesssaire des genres. ambiant, expe, indus, break, techno, ca pourrait etre tout ca ou aucun d’entre eux et c’est parfait comme ca. Ne pas savoir ca laisse plus de place pour se concentrer sur les rythmes boiteux immergé dans une ambiance inquietante d’un autre monde, des sons metalliques la reverb a fond.

La Fraicheur – Renegade
Ce track voit la 4eme collaboration avec le realisateur mexicain Manuel D Lira, avec qui j’approfondis a chaque clip nos questionnements sur l’identité queer et trans, redonnant de la visibilité a des humains peu ou mal representés. Je suis toujours tres touchée par sa maniere intimiste de montrer a la fois la vulnerabilité et la force des humains marginalisés, la celebration des liens unissant les membres des familles d’election.

Eastel –  Social Pain
Dernier track de la productrice parisienne Eastel, ce track plein de disto et de sound design crasseux a la limite de l’anxiogene se rapproche de la direction que prennent les morceaux sur lequel je bosse en ce moment, qui m’aide a supporter les montees d’anxiete sociale.

Tommy Holohan – The Wheat From The Chaff
Derniere sortie du label neo-zelandais / berlinois Haven, tout le EP est une tuerie, et si je suis heureuse du revival des sons 90’s rave dans la techno depuis qq années, ca a été aussi la porte ouverte au plus cheap des mauvais gout, mais la c’est l’exemple parfait a mon sens du mec qui refait vivre le meilleur de cet esprit.

Grisherr – A Room With a Body In It
Une des dernieres sorties de Panal Records, ma famille chilienne qui a sorti mon EP Hubble Flow en debut d’année et fondé par 2 des humains les plus passionnés, honnetes et genereux que j’ai rencontré dans ma vie, Kamila Govorcin et Elias Deepman. Ce track est de Grisherr, leur derniere artiste signé, avec une belle basse qui gratte, un groove super lent et un kick deep et mat comme j’aime.

John Patter – I See Falsehood
Track issu de la derniere compilation de ma famille argentine de chez Ninefont qui a sorti mon EP Rosée. Ils font pour moi toujours des sans fautes, avec des sonorités techno mais des grooves beaucoup plus chaleureux, bouncy et fun que l’on a l’habitude d’en entendre, loin des tracks repetitifs de la techno autoroute.

Electric Indigo – Darcy In Paradise
La mere, veteran, figure tutelaire de la scene techno autrichienne depuis plus de 25 ans, fondatrice de Female : Pressure, Electric Indigo a enfin sorti son premier album cette année et putain il fait du bien par ou il passe. c’est weird, c’est libre, c’est organique, c’est indus, c’est authentique <3

Tweet us at @rinsefrance