Rinse France

La playlist de The Peacock Society

La playlist de The Peacock Society

Cette semaine, c’est l’équipe de The Peacock Society qui nous prépare une playlist en amont du festival qui aura lieu les 6 & 7 juillet 2018 au Parc Floral de Paris !

 

Plastikman aka Richie Hawtin – “Ping Pong”

C’est un track sorti en 2003. Il s’est passé beaucoup de choses depuis mais ce titre reste un incontournable de sa discographie. C’est tout le minimalisme maîtrisé de son univers musical traduit en un morceau. On le réécoute souvent au bureau, et on a toujours des frissons 15 ans après !

Chloé – “The Backlash”

Ce track est sorti sur son dernier album Endless Revision, qui est juste un chef d’oeuvre ! On est très heureux de l’accueillir en live le samedi car c’est une figure emblématique de la scène électronique française dont on a envie de faire parler !

DJ Nobu – “Koko”

Il a sorti ce track sur son label Bitta. Depuis 2012 ce label promeut des productions techno assez mentales, presque chamaniques, à l’image des mix de Nobu. Allez donc voir par vous-mêmes, RDV sur la Adidas House le samedi 7 juillet.

Not Waving – “Act Of Memory”

Not Waving a l’un des meilleurs lives industriels du moment. Le nom de son projet est évocateur : entre musique wave et club, l’italien Alessio Natalizia arrive à fusionner sonorités techno ravageuses, acide house et synthwave des années 80. Son live sera à découvrir sur la scène de la squarehouse vendredi soir.

Mall Grab – “Pool Party Music”

Le producteur australien a fait une ascension fulgurante et méritée depuis quelques années, et ça faisait déjà quelques temps qu’on voulait l’inviter. On pense que ça va vraiment faire effet après le live de Floating Points dans la Warehouse le vendredi : gros dj set house à la frontière du lo-fi.

Daniel Avery – “Clear”

Sorti sur son dernier album “Song for Alpha”, ce track est vraiment très représentatif de son univers musical : très mélodieux, aérien avec des rythmiques chiadées et percutantes. On l’avait déjà invité en 2016 mais c’est toujours un plaisir de l’accueillir.

Joy Orbison – “Off Season” 

Le son 100% UK, breaks puissants, rythmiques ravageuses et samples bien placés. C’est tout ce qu’on aime chez Joy O, et on sait pourquoi il pouline avec talent son écurie Hinge Finger sur lequel est sorti ce disque.

Neue Grafik – “Innervision” Featuring Wayne Snow

Son dernier EP dont est tiré ce titre sorti sur Rhythm Section est une véritable réussite. Ce qu’on aime chez Neue Grafik c’est le mélange des genres, cette croisée du jazz, du hip hop et de la house, un peu comme chez Floating Points. Ce sont des artistes aux influences très larges qui rendent hommage par leur productions et leurs mix aux musiciens qui les inspirent.

Italo Johnson – “A1 Untitled” [EP ITJ 11]

Difficile de digger la discographie de l’énigmatique trio berlinois car la quasi totalité de leurs tracks est untitled. Mais une chose reste certaine : les mecs cassent le dancefloor à chaque coup, sur n’importe quel créneaux. Immanquable le samedi 7 juillet.

Jeff Mills – “DNA”

Ce titre est un vieux morceau sorti en 2009 sur Tresor. C’est le Jeff Mills que l’on connait le mieux, le wizzard derrière ses machines, celui qui t’enflamme un entrepot de 15000 personnes avec ses sets à trois platines. Je pense que c’est la techno qu’on écoutera encore à 90 ans en maison de retraite.

Raphaël Top-Secret & Nelson Bishop – « Love So High »

C’est difficile de choisir un seul artiste parmi les beaux plateaux du Peacock Factory – série d’évènements et nouveaux formats dans Paris du 2 au 8 juillet.
Mais on peut par exemple mentionner la venue de Raphaël Top Secret sur le Safari Boat le mercredi 4 juillet. Il est curateur de la très belle compilation “Uneven Paths” sortie sur Music From Memory en mars dernier, ses dates parisiennes sont plutôt rares mais c’est déjà l’un des noms récurrents du Dekmantel. On est donc très enthousiastes à l’idée de l’accueillir en dj set, surtout dans le cadre d’une fête sur la Seine !

Tweet us at @rinsefrance