Rinse France

La Playlist “Endless Summer” de O.Xander

La Playlist “Endless Summer” de O.Xander

C’est déjà la rentrée! Mais grâce à O.Xander, DJ et producteur toulousain de talent, on reste en vacances avec sa playlist “Endless Summer”.
Vous pourrez le retrouver le 9 septembre prochain à la 75021 organisée avec Rinse France à La Station.

 

Money More – American Pharaoh

Une des dernières balles de l’excellent label Acting Press, sortie cet été. D’ailleurs tout l’EP est fantastique, comme le reste du catalogue, inutile de le préciser. Ambient cristalline fraîcheur Narta et pleine d’espoir, idéal pour saluer le soleil le matin.

SW. – Untitled A2 [SUED014]

Probablement un de mes albums préférés sorti en 2016, tant par la diversité des morceaux que par la qualité chirurgicale des productions de SW, qui prend un malin plaisir à ne jamais donner de noms à ses tracks. Untitled A2, un mélange rafiné de broken-beat calfeutrée et de percussion 0% …à écouter accroupi sur une branche au milieu de la forêt.

Brian Bennett – Solstice

J’ai découvert Brian Bennett un peu par hasard en cherchant l’origine d’un sample de rap, et je suis tout de suite devenu accro. L’album Voyage dont est issu ce morceau n’a pas quitté mes oreilles de l’été. Petit groove galactique et naïf, à écouter au volant d’une Chrysler vintage, le soir sur une route inconnue.

DJ Krush – Four Elements / Yes To Life / Just Be Good To Me

Certainement une de mes plus grandes influences, même si ça ne se ressent pas forcément : le big boss DJ Krush. Ca n’est peut être pas très legitime de proposer un blend dans une playlist, mais le sujet est tellement bien maîtrisé ici. La version instrumentale de Nick Wiz ‘Four Elements’ est à la base un chef d’oeuvre, et DJ Krush rend les choses encore plus folles avec l’acappella et le sample de jazz…Ce morceau est apparu sur Code 4109, un cd mixé sorti en 2000 que j’écoute encore aujourd’hui avec autant de plaisir. #goosebumps.

Unknown Artist – Untitled (Folklore Série – FLK2)

Mes gars sûrs. Morceau figurant sur leur deuxième sortie totalement autoproduite, 100% local. 100% qualité. En plus de cela, ils organisent selon moi les meilleures soirées de la région (Toulouse représente). Pour information, j’ai joué ce track à l’Iboat cet été et on m’a demandé ce que c’était ce Basic Channel : un sacré compliment ! On y entend le bruit des lianes craquer sous nos pieds ainsi que celui des oiseaux tropicaux…à écouter dans la jungle, cela va sans dire.

Al Chem – No Hopper

Une de mes découvertes de l’été. Je n’avais jamais entendu parlé de ce monsieur avant de tomber par hasard sur son album dans les méandres de l’internet. Je recommande d’ailleurs l’écoute de l’intégralité de son LP ‘Weird Fiction‘ où un large spectre de styles sont visités. Ce track est un des rares où on l’entend chanter. Une espèce de ballade de cowboy digital fatigué de ses aventures. A écouter sur un cheval.

Brenda Ray – D’Ya Hear Me !

J’ai découvert cette artiste l’an dernier sur une compilation de ses morceaux sortie en 2012 sur l’excellent label japonais EM Records. J’ai dû écouter ce disque au moins 10 fois d’affilé quand je l’ai eu entre les mains. J’adore l’ambiance un peu naïve et DIY qui se dégage à l’écoute de ses tracks aux influences Krautrock et Dub. On pourrait croire qu’elle a dû griffonner 2/3 bout de paroles sur des nappes en papier et qu’elle se soit dit “tiens si j’appuyais sur record et si j’enregistrais un album dans ma chambre étudiante”…A écouter avec des copains.

S.M Nurse – That’s The Body

J’ai toujours été friand de petits groupes obscures à l’esprit un peu DIY New Wave/Synth Pop/Punk, surtout quand ceux-ci ont dû enregistrer leur démos live dans le garage de leur parents sur un lecteur cassette premier prix. J’ai découvert cet artiste européen que tout récemment, mais il y a tout ce que j’aime dans ce registre : une boite à rythme au pattern incisif, un riff de guitare tranché, des lyrics un peu cuir-bondage mais pas trop…à écouter en after.

Bandhagens Musikförening – Protokoll A

Je connaissais le label Northern Electronics mais pas encore ces artistes, que j’ai donc découvert cet été. Ce morceau figure sur leur tout premier album paru en juillet et Scandinavie oblige, c’est frais et idéal (voire essentiel) lors des jours de canicule. Le morceau choisi a même des airs d’Aphex Twin période Selected Ambient Works 85-92 par moment sans rentrer dans les détails. A écouter à la piscine.

Lawrance Le Doux – Cayenne

Certainement un des plus beau trucs que j’ai pu entendre ces derniers mois. La formule est simple, mais l’émotion est si intense. Je n’ai découvert cet artiste que tout récemment également mais je ne peux que sur-recommander l’écoute de son dernier LP ‘Music For Documentaries’. Il m’arrive de temps en temps de me faire des top 10 des morceaux à jouer en fin de set, et celui-ci en fait indéniablement parti. A écouter sans fin.

 

Tweet us at @rinsefrance