Rinse France

La playlist “Récit d’un été chaud dehors froid dedans” de Crame

La playlist “Récit d’un été chaud dehors froid dedans” de Crame

Cette semaine, on a demandé à Crame, membre de House Of Moda, de nous préparer sa playlist pour le lancement de “JJ“, la nouvelle soirée des jeudis de La Java !

“Il a fait beau cet été et je n’ai pas été le dernier sur les summer vibes. Mais une petite visite de chauve-souris sur la plage ne peut pas faire de mal.”

La Fraîcheur – Movements
Nuit du 29 au 30 juin
De la techno où Angela Davis parle d’intersectionnalité des luttes, lors d’une soirée appelée “Bibi Fuck” à Saint-Etienne.

Camouflage – Love Is A Shield (12″ Orbit US Mix)
Nuit du 6 au 7 juillet
Belle chanson de synthpop sur l’amour tandis que des jeunes hommes continuent de se sucer dans la pièce à partouze à l’approche de la fermeture du Ouh La La, club coquin de Paris 19e.

Photonz – Post Capitalist Assembly Line
Nuit du 7 au 8 juillet
J’y suis peut-être allé un peu trop tôt avec cette énergie acid pure ce soir-là au Petit Bain, mais yolo j’imagine.

Die Wilde Jagd – 2000 Elefanten
8 juillet
Passé alors que nous quittions le port du Bassin de la Villette. Volontarisme du chant en allemand + musique psyché = partons à la guerre avec des fleurs de pavot.

Neon Judgement – The Fashion Party
Nuit du 14 au 15 juillet
J’étais au festival Pete The Monkey en Normandie et on m’avait confié un dancefloor perché dans les arbres. Malgré la vibe néo-hippie que semblait appeler la situation, les festivalier-e-s étaient si mignon-ne-s que j’ai pu les emmener n’importe où : à un concert de Neon Judgement crado circa 1983 (pas trouvé la version live sur youtube présente sur cette compilation).

Void Vision – Sour (Vanzetti & Sacco Remix)
Nuit du 28 au 29 juillet
C’était la dernière House of Moda à la Java. Une pote drag queen est venu me demander du Alizée. Je lui ai dit “attends j’ai peut-être un truc, c’est la même voix”. Et peu après, je passais ça. Le monde serait différent si Laurent Boutonnat était différent.

Zazou Bikaye – Dju ya feza (Simon Boswell remix)
9 août
J’ai shazamé ça sur la terrasse de la maison, sur l’Île du Levant. On était toutes et tous à poil toute la journée parce que c’est naturiste, c’était le spotify de Jérémie, je crois, et son chat mourant revivait. Il n’y avait rien de cohérent en apparence dans ce moment comme dans ce morceau mais l’un comme l’autre étaient mystérieusement formidables.

Black Meteoric Star – Dream Catcher
Nuit du 11 au 12 août
Il y a ce petit club au fin fond de Berlin, Sounds, qui ressemble à un appart avec de la moquette, un sound system très digne et une machine à fumée. La lumière de l’aube transperçait le nuage épais créé par l’appareil, les danseuses et danseurs flottaient, j’avais envie de cosmos.

Ebi – Sabad Sabad
Nuit du 11 au 12 août
De l’europop iranienne, avec un refrain déchirant. Ce doit être Tabatha qui a joué ça, à la même soirée.

Flavien Berger – Brutalisme
Tous les jours, tous les warm-ups.
MON tube de l’été même si j’ai aussi tendrement aimé À l’Ammoniaque de PNL.

Tweet us at @rinsefrance